Accueil du site ­ > Thèmes de recherche > H.E.S.S. ­ > Thèmes de recherche > Région de formation d’étoiles

Région de formation d’étoiles

Le groupe du LAPP ouvre aujourd’hui une nouvelle fenêtre en astroparticules en explorant un nouveau type d’objet : les amas d’étoiles. Les vents stellaires de ces objets sont en effet capables de former une onde de choc potentiellement site d’accélération de particules et donc d’émission gamma. Leur contribution dans le flux de rayons cosmiques détectés sur Terre pourrait également être importante. Notre étude s’est tout d’abord focalisée sur quelques cas d’amas d’étoiles massifs. Une émission gamma a ainsi pu être mise en évidence sur NGC 2244, un amas d’étoiles très jeunes encore enfoui dans le nuage moléculaire géant qui lui a donné naissance. Une étude systématique sur ce type d’amas d’étoiles a alors été engagée en collaboration avec le LUPM. L’objectif est d’estimer l’efficacité d’accélération des vents stellaires de l’amas en contraignant le modèle développé par les données des télescopes H.E.S.S. et du satellite Fermi. Après avoir élaboré une modélisation de l’émission gamma d’origines hadronique et leptonique et construit un catalogue d’amas prometteurs, l’étude novatrice a montré que l’efficacité d’accélération des vents stellaires de l’amas n’excède pas 10% de l’énergie mécanique disponible. Cette efficacité est même inférieure à 1% sur certain amas. Ces sources restent cependant détectable par le future réseau de télescopes au TeV : CTA.

Nébuleuse de la Rosette - Credit & Copyright : Brian Lula




mis à jour le mardi 15 mars 2016

Version imprimable version imprimable


LAPP UMR5814, 9 Chemin de Bellevue - BP 110 - Annecy-le-Vieux, 74941 ANNECY CEDEX - FRANCE
Tél : (33) (0) 4 50 09 16 00 - Fax : (33) (0) 4 50 27 94 95 - GPS : N 45° 55' 14.002'' / E 6° 9' 33.998''
TVA : FR40180089013 - SIRET : 18008901303605